Disques de rupture

Nous proposons une large gamme de disques de rupture fragmentant et non fragmentant, permettant de protéger des installations d’une surpression ou du vide.

Le disque de rupture peut être installé seul ou accompagné d’une soupape :

  • seul, il permet l’évacuation de la surpression engendrée pour protéger l’installation
  • en parallèle d’une soupape pour les défaillances importantes et les phénomènes de type « cas feu » qui augmentent considérablement le débit à évacuer : dans ce cas, la pression d’éclatement du disque de rupture sera supérieure à la pression d’ouverture de la soupape.
  • en amont d’une soupape : le disque de rupture protège la soupape des produits corrosifs
Série F - Revêtu PFAType C - Composite plat
Série N - UniverselType U - Reverse
Série HT - Haute TempératureStérile
Vide poussé, gaz propres, extra purs
Haute-Pression
Bouchons de rupture

Les disques de rupture en graphite sont fragmentants ; résistants au vide avec un support anti-vide adapté et réutilisable. Très stables en température, certains modèles peuvent être utilisés jusque 300°C. Ils conviennent également pour un usage alimentaire (FDA).

Les disques de rupture métalliques peuvent être en inox, nickel, monel, hastelloy® fragmentants ou non fragmentants, résistants au vide ou non. Le type de disque est défini en fonction du fluide et des contraintes de votre installation. Les disques de rupture haute-pression sont montés dans des raccords 3 pièces ou VCR ; les disques de rupture basse-pression ont un plus grand diamètre et se montent entre brides normalisées. Le disque de rupture composite plat d’Helyon est une solution économique car il se monte sans monture, directement entre brides standardisées.

Vous pouvez télécharger le formulaire technique et nous contacter en cliquant sur les icônes.

Télécharger le formulaire techniqueNous contacter

Détecteur de rupture pour disque graphite

Détection avec deux contacts en Tantale

Détection avec un doigt

Principe :

Les systèmes d’alarme utilisés pour le contrôle des disques en graphite permettent une alarme visuelle et acoustique ou bien l’arrêt de l’unité de production. Deux contacts en Tantale ou seulement un doigt dans le système d’alarme appuient sur la membrane du disque et ferment le circuit du relais amplificateur. Quand le disque éclate, le circuit du courant est interrompu, ce qui déclenche l’alarme.

Avantages :

  • La résistance à la corrosion est assurée par l’utilisation de matériaux adaptés
  • Réutilisation après chaque éclatement
  • Connexion électrique simple via câble de 1,5 m
  • Utilisé conjointement avec le relai amplificateur correspondant, ce système peut aussi fonctionner en zones explosives

Données techniques :

  • Voltage : VA 207V – 253V, 45Hz – 60Hz, CC20V – 30V
  • Circuit [EExia] II C, entrée suivant DIN 19234 (Namur)
  • Sortie : transformation CA 253V / 2A ; CC 40V / 2A
  • Le relai amplificateur sera monté en dehors de la zone d’explosion

Disque de rupture stérile

Le disque de rupture stérile est un disque conçu pour être utilisé en environnement stérile, pharmaceutique ou alimentaire. Il se monte entre clamps suivant les normes DIN, ISO, Na connect. Il peut être totalement revêtu de PTFE côté process afin qu’aucune partie métallique ne soit en contact avec le fluide. Il peut éclater uniquement en pression, uniquement en dépression ou bien être bi-directionnel : éclatement en pression ou en dépression.

Applications :

  • Disque pour liquides, gaz et vapeurs

Construction conforme à la directive 97/23/CE :

  • 2 feuilles prédécoupées laser enserrant une membrane d’étanchéité en PTFE ; l’ensemble pincé et soudé entre 2 supports métalliques
  • Joints EPDM (FDA) ou PTFE
  • Montage entre clamps DIN, ISO, Na connect
  • Disque non fragmentant
  • Résistant au vide
  • DN20 à DN50

Matériaux : Inox 316, Nickel, Hastelloy®, Inconel

Variantes :

  • Avec détection de rupture
  • Bi-directionnel : éclatement possible en pression ou au vide
  • Mono-feuille
  • Revêtement PTFE côté process

D’autres modèles de disque de rupture existent (graphite, inox, nickel, inconel…), n’hésitez pas à nous contacter pour nous exposer votre besoin.

Disque pour applications stériles

Télécharger le formulaire techniqueNous contacter

1. Montage directement dans un raccord tri clamps :

  • Suivant clamps ISO / DIN 32676 / Inches / Na connect
Télécharger le PDF

2. Montage avec détecteur de rupture dans un raccord tri clamps :

  • Tri-clamp supérieur rallongé, équipé d’un détecteur inductif ATEX
  • Plaque de détection soudée sur le disque
Télécharger le PDF

Disque de rupture composite plat – type C

Montage sans monture directement entre brides

Le disque de rupture composite plat type C est un disque de rupture non fragmentant qui peut être monté directement entre brides standardisées. L’utilisation d’une monture reste nécessaire si une détection de la rupture est envisagée.

Applications :

  • Disque pour liquides, gaz et vapeurs
  • Taux de service maxi : 80% à +20°C
  • Basses pressions d’éclatement possibles (+25 mbar eff.)

Construction conforme à la directive 97/23/CE:

  • 2 feuilles prédécoupées laser enserrant une membrane d’étanchéité en PTFE ; l’ensemble pincé et soudé entre 2 supports métalliques
  • Disque non fragmentant
  • Résistant au vide
  • Température d’utlisation maxi recommandée : +150°C
  • DN15 à DN1200
  • Tolérances d’éclatement : ±5% à ±15%

Matériaux : Inox 316, Nickel, Hastelloy®, Inconel

Variantes:

  • Avec détection de rupture
  • Bi-directionnel : éclatement possible en pression ou au vide
  • Revêtement PTFE côté process

D’autres modèles de disque de rupture existent (graphite, inox, nickel, inconel…), n’hésitez pas à nous contacter pour nous exposer votre besoin.

Télécharger le formulaire techniqueNous contacter

Disque de rupture composite plat

Disque composite plat non fragmentant après éclatement

Disque composite avec détection de rupture, dans monture

1. Montage directement entre brides (sans monture) :

  • Brides normalisées PN10, PN16, PN20 et PN40
  • Etanchéité par joints plats PTFE ou graphite
Télécharger le PDF

2. Montage avec détecteur de rupture entre brides (avec monture):

  • Brides normalisées PN10, PN16, PN20 et PN40
  • Montage dans monture
  • Détecteur inductif ATEX
  • Plaque de détection soudée sur le disque
Télécharger le PDF